Accueil » Location immobilière

Location immobilière

Location immobilière

Sommaire

La France compte 58% de propriétaires occupants, ce qui en fait l’un des taux les plus bas d’Europe. Et si la propriété reste la façon la plus courante d’obtenir sa résidence principale, la location n’en est pas moins importante.

research by the staff of Mypornleaks

En effet, que ce soit pour le propriétaire ou pour le locataire, la location présente de nombreux avantages. Elle permet à un locataire d’obtenir un logement sans avoir à s’acquitter de frais liés à la propriété (charges de copropriété, taxe foncière, travaux importants, etc.) quand un propriétaire est en mesure d’obtenir de la rentabilité à la suite d’un investissement immobilier locatif.

Les locations immobilières constituent donc un marché immobilier bien particulier et qui a ses spécificités.

Qu’est-ce que la location immobilière ?

Encadrée par la loi, la location immobilière est une manière pour quiconque d’accéder à un logement sans avoir à s’acquitter de frais liés à la propriété. La location peut s’imposer comme une alternative avantageuse dans plusieurs situations. Il est donc important de connaître tous les tenants et aboutissants de la location immobilière.

Location immobilière : définition

La location immobilière désigne une situation dans laquelle un locataire va jouir de l’usage d’un bien immobilier engagé sur le marché par son propriétaire. Il peut s’agir généralement d’un appartement ou d’une maison, mais concerne l’ensemble des immeubles bâtis.

La location immobilière est régie par un contrat de location encadré parle Code civil et qui doit être accepté par le bailleur (propriétaire) et le preneur (locataire). C’est généralement le propriétaire qui définit les conditions du contrat .

Une location doit être délimitée dans le temps :

  • Les dates d’un contrat de location peuvent être définies dès le départ comme dans le cas d’une location saisonnière.
  • La durée légale minimum d’un bail pour une résidence principale est de 3 ans. L’arrêt du contrat de location doit se faire par lettre recommandée avec avis de réception et un préavis d’une durée de 3 mois (1 mois dans certains cas) est ensuite engagé.

Autre forme de location immobilière : le cas de la colocation

La colocation est un cas particulier de location immobilière. Il s’agit d’une situation dans laquelle plusieurs locataires louent un même logement afin d’en faire leur résidence principale. Elle est définie par la loi Alur du 24 mars 2014 qui l’introduit comme : 

« la location d’un même logement par plusieurs locataires, constituant leur résidence principale et formalisée par la conclusion d’un contrat unique ou de plusieurs contrats entre les locataires et le bailleur ».

Loi Alur, 24 mars 2014.

En cas de départ d’un colocataire, les charges ainsi que le loyer sont inchangés. De plus, pour se protéger, certains propriétaires engagent une clause de solidarité rendant les colocataires «indivisibles et solidaires ». Cela offre au propriétaire la garantie du versement de ses dus.

Comment faire de la location immobilière ?

Pour s’engager dans la gestion locative, il est essentiel de connaître et de comprendre le fonctionnement des charges locatives, de la façon dont le montant d’un loyer peut-être fixé, etc. Un contrat de location est mis en application entre un propriétaire et un locataire. Toutefois, il faut savoir qu’une agence immobilière, à travers ses agents immobiliers, peut constituer un intermédiaire entre les deux parties.

Estimer la valeur de son bien

Avant de s’engager dans la location d’un logement, il est important d’en avoir une connaissance millimétrée. Ceci est indispensable afin de fixer un loyer cohérent avec les loyers pratiqués dans votre secteur géographique et pour une maison ou appartement du même acabit.

Il va donc être nécessaire d’estimer votre bien et cette estimation va dépendre de plusieurs critères. Des éléments comme le fait de proposer un appartement proche du centre-ville et en dernier étage avec ascenseur, pourra contribuer à monter le prix de vos annonces de location.

Louer un logement ne s’improvise pas, il va être nécessaire de jouer sur les qualités de son appartement à louer afin d’en tirer le meilleur prix. Faire appel à une agence immobilière (voire même plusieurs) peut vous permettre d’avoir une idée précise du loyer que pourrez espérer obtenir pour votre maison à louer. Attention, lors de la définition du loyer, il faudra également prendre en compte le montant des charges comprises ou non dans le loyer communiqué.

Celles-ci pourraient faire envoler le prix de votre logement et rendre sa location plus complexe.

Location de particulier à particulier

Dans le cas où vous souhaiter louer une maison ou un appartement sans faire appel à une agence immobilière, un bon nombre de tâches vous sera à effectuer. En effet, de la rédaction des annonces immobilières jusqu’à la gestion de la fin du contrat de location, vous devrez effectuer plusieurs démarches. Il vous sera obligatoire de réaliser des diagnostics relatifs à votre logement avant de le mettre en location, par exemple.

Il vous incombera également le choix du dossier de location en fonction de critères comme les revenus, l’engagement d’un garant et plus encore. Louer un bien immobilier consiste à confier une maison ou un appartement dans lequel vous avez réalisé des investissements qui vous tiennent à cœur. Il s’agit donc de trouver la personne de confiance pour louer un appartement en toute confiance.

Location par une agence

Dans une situation où vous souhaitez faire confiance à une agence immobilière pour la location de votre maison ou appartement, vous devrez vous acquitter d’honoraires en échange de nombreux services. Ceci procure un gain de temps non-négligeable si vous ne souhaitez pas entreprendre les nombreuses démarches nécessaires au lancement d’un contrat de location et à la gestion locative.

Aussi, un agent immobilier sera à même de vous partager son expertise du marché de biens immobiliers de votre secteur géographique pour vous aider à définir le meilleur montant pour vous et en totale adéquation avec les prix du marché.

Location immobilière : quelles obligations ?

Lors de la mise en œuvre d’un bail (ou contrat de location), l’ensemble des parties prenantes doivent se plier à certaines obligations. Qu’il s’agisse du bailleur ou du locataire, ces derniers doivent remplir certains devoirs dans l’objectif de veiller au bon déroulement du contrat de location durant le temps de son application.

Les obligations du propriétaire

Tout d’abord, en ce qui concerne le propriétaire, ce dernier se doit d’apporter un logement décent et salubre. Celui-ci ne doit pas porter atteinte « à la sécurité ou à la santé du locataire ». De plus, il est tenu du propriétaire de fournir plusieurs documents à destination du locataire que ce soit à la signature du bail ou au courant de ce dernier. 

Le propriétaire doit également réaliser l’ensemble des travaux qui ne sont pas encadrés par les réparations locatives définies. Il doit également engager les procédures afin de récupérer son logement auprès d’un huissier lorsque son logement est abandonné par le locataire.

Les obligations du locataire

Pour ce qui est du locataire, ce dernier se doit de s’acquitter des dépenses locatives, mais également d’assurer plusieurs missions liées à l’usage du logement. Parmi les dépenses locatives, le locataire devra s’acquitter du loyer ainsi que des charges, mais également d’une assurance habitation (obligatoire) pour s’assurer face aux risques tels que l’incendie, les dégâts des eaux, etc.

En ce qui concerne l’usage du logement, le locataire doit nécessairement obtenir l’accord du propriétaire avant d’engager des travaux. Aussi, ce dernier doit assurer l’entretien courant et les réparations locatives nécessaires (entretien des canalisations d’eau et de gaz, remplacement de prises de courant, etc.). Enfin, le locataire doit obtenir l’accord de son propriétaire s’il souhaite réaliser une sous-location.

Location immobilière : obtenir un rendement grâce à un investissement locatif

La location immobilière représente également une opportunité pour les porteurs de projets d’investissement locatif. En effet, une maison ou un appartement mis en location peut constituer un placement pour son propriétaire. Sa rentabilité est calculée à partir du rapport entre les coûts liés au logement et ce qu’il rapporte en termes de revenus.

Contrairement au rendement locatif, la rentabilité locative intègre, en plus des revenus générés par un logement, la variation de prix du logement. Le rendement n’intègre que les revenus générés.

La rentabilité d’un investissement immobilier est une condition sine qua non à la réalisation de ce dernier. Il est donc important de savoir bien évaluer la situation avant de s’engager. Selon le type de logement, les caractéristiques de votre investissement et de son rendement pourront varier.

Faut-il acheter ou louer un appartement ou une maison ?

L’acquisition de sa résidence principale constitue le rêve de bon nombre de Français. Toutefois, l’achat d’un bien immobilier n’est pas toujours la meilleure solution. En fonction du marché immobilier dans son secteur géographique, mais également de son budget, la volonté d’acquérir un bien peut vous orienter vers un logement qui ne répondra pas à vos attentes, ni à vos besoins.

Dans ce cas, la location peut apparaître comme une solution pertinente pour vous. Non seulement, vous vous délestez des frais liés à la propriété, mais vous êtes plus facilement nomades. En effet, la location doit rester une solution temporaire afin de pallier à un besoin immédiat. Ceci vous permet de gagner du temps dans un contexte où votre situation professionnelle est instable, par exemple.

Enfin, il n’existe pas une réponse précise à cette question. Savoir vers quelle solution se tourner va dépendre de votre projet : souhaitez-vous acquérir votre résidence principale ? Souhaitez-vous réaliser un investissement locatif ? Le budget que vous êtes en mesure de consacrer à votre projet constituera également un élément de réponse.