Accueil » Acheter » Achat neuf : une forte augmentation des prix du neuf à venir ?

Achat neuf : une forte augmentation des prix du neuf à venir ?

Logement neuf

La Fédération des promoteurs immobiliers a présenté les chiffres de la construction et de la vente. Il semblerait qu’une crise d’ampleur ait lieu dans les mois à venir dans le secteur du logement neuf.

Il se pourrait bien qu’une importante augmentation des prix du neuf intervienne dans les mois à venir. En effet, la Fédération des promoteurs immobiliers a présenté des chiffres assez alarmants à ce niveau. En un an, la part des nouveaux logements mis en vente a dégringolé de 53,8%

De plus, la période de mai à fin juillet 2020 a vu le nombre de permis de construire décroître puisqu’une diminution de 24,4% a été observé relativement à l’année 2019. Enfin, les mises en chantier ont connu une diminution de 8,7% par rapport à l’année dernière, d’après les chiffres relayés par Capital.

Toutefois, cette légère diminution s’explique de par le fait que les chantiers ont été démarré dès le déconfinement au mois de mai dernier, d’après Marc Villant, président de la Fédération (FPI) en Île de France. Il s’agirait donc d’un « rattrapage » selon lui.

Des biens de plus en plus rares : une forte hausse des prix à prévoir

Cette diminution des logements neufs mis en vente sur le marché pourrait avoir des conséquences dramatiques pour le secteur de l’immobilier. En effet, une envolée des prix est à craindre compte tenu de la rareté des biens qui s’installe sur le marché. Une très mauvaise nouvelle d’après Alexandra François-Cuxac : « Augmenter les prix, ce n’est pas notre objectif […] Cela nous éloigne de nos acquéreurs ».

Bien que le plan de relance mis en place par le gouvernement ait consacré 650 millions d’euros au secteur du logement neuf, ce montant reste insuffisant selon la Fédération des promoteurs immobiliers : “Si l’on n’arrive pas à faire prendre conscience de la crise qui va toucher notre secteur, ce ne sera pas d’un plan de relance dont nous aurons besoin. Ce sera d’un plan de sauvetage” a déclaré Alexandra-Cuxac. 

D’autant plus que les mesures prises par la ministre du Logement pour faciliter l’accès aux prêts demeurent, aujourd’hui, insuffisantes en vue d’une relance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *